Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2009

La treizième concubine

Tout d'abord merci à tous pour mes messages d'anniversaire, ça fait plaisir ! En particulier muchas gracias à tous les gens de mon Facebook, parce que je ne m'attendais pas à ça, mon mur a été innondé de messages, c'est trop gentil !!! Je ne savais pas que j'avais tant d'amis ^^

Pour passer aux choses sérieuses, voici une illustration pour "La treizième concubine" de Jo Ann ! Avec un petit extrait l'accompagnant ;)

« Treize jolies jeunes filles qui portaient des toges d’un bleu presque transparent avec une corde dorée autour des hanches l’attendaient. (…) Une jeune concubine rousse, Awra, jouait au balab...an, un aérophone à anche double, qui emplissait l’ample salon aux couleurs chatoyantes d’une musique grave et mélancolique. Trois autres concubines l’écoutaient, se prélassant sur les coussins. Deux autres étaient à l’écart et bavardaient. Les autres vaquaient à leurs activités. (…) Mirõ jeta un regard circulaire dans la pièce et s’arrêta sur la jeune Blonde aux yeux bleus qui tissait. La couleur de ses cheveux était extrêmement rare sur le continent, ce qui la rendait d’autant plus précieuse qu’elle était très belle.
— Ian, appela-t-il. »


Extrait, Chapitre 7 de « La Treizième Concubine »
© Jo Ann von Haff 2005-2009
Illustration © Emilie Dedieu

concubine 2.jpg
Et en prime des petits zooms
bout 1.jpg
bout 3.jpg
bout 4.jpg
bout 2.jpg

 

18:51 Publié dans projet | Lien permanent | Commentaires (11)

10/10/2009

La treizième concubine

Nouvelle illustration pour "La treizième concubine" de Jo Ann !

Avec en bonus un extrait du roman :
« Fiha regarda autour d’elle. Elle était dans une librairie : tous les murs étaient couverts de livres qu’elle ne pouvait pas lire. Elle était couchée sur un canapé, près d’un feu de cheminée. Face à elle, assise sur un fauteuil, les pieds bottés posés sur la table basse, se trouvait une très belle femme. Elle avait la peau noire, les yeux d’un gris métallique et une crinière noire à perte de vue en guise de chevelure. Elle portait un pantalon et une chemise blanche. Fiha n’avait jamais vu une personne noire avant, n’ayant jamais quitté la vallée. Ses yeux gris l’effrayaient malgré son sourire amical. La femme se leva, alla dans la pièce à côté, fit du bruit avec de la vaisselle, puis revint dans le salon. Elle se pencha et lui tendit une tasse de thé à la camomille fumant. Une longue chaîne en argent sauta de son chemisier. Fiha remarqua un pendentif en forme de triangle que l’inconnue cacha dans son décolleté. La jeune femme se redressa et accepta le breuvage.
— Je sais qui tu es, annonça-t-elle de cette voix incroyablement rauque. »


Extrait, Chapitre 13 de « La Treizième Concubine »
© Jo Ann von Haff 2005-2009

Illustration © Emilie Dedieu

rencontre Fiha Sara.jpg

19:18 Publié dans projet | Lien permanent | Commentaires (8)

08/10/2009

Goumalo, fils de bergers Peuls

J'ai terminé 2 Kamishibaï, yes !

Je travaille actuellement sur les illustrations intérieures du roman "Goumalo, fils de bergers peuls" qui seront en noir et blanc. Et je vais bientôt pouvoir commencer le kamishibaï "Les 3 maïs d'or" ! Pas le temps de souffler en ce moment...Désolée pour les projets que j'ai refusé ces dernières semaines, mais le temps me manque...

4ème couv goumalo.jpg
4ème de couverture
bagarre taureaux.jpg
le départ.jpg
Illustrations N&B

02/10/2009

La treizième concubine

Voici une illustration issue du fabuleux roman de Jo Ann : "La treizième Concubine" ! Je vous invite vivement à visiter le site de Fiha Lodan pour en savoir plus sur cette merveilleuse histoire, car je ne peux, en quelques lignes, en parler, je ne saurais par où commencer, il y a tant à raconter !!! En tout cas quel plaisir de travailler sur ce projet !

scène 2.jpg
Première esquisse toute crado o_O
illus 1 fiha enceinte.jpg
Fiha Lodan et Lika de Waas
 Et voici un extrait en prime ;))
Fiha Lodan la Guérisseuse et la Princesse Héritière et Premier Ministre de Laar, Lika de Waas
« [Fiha] se redressa et fit une révérence indisciplinée.
— Votre Altesse.
 — Bonjour, Fiha Lodan. Comment vas-tu aujourd’hui ?
— Pourrais aller mieux. C’...est quoi ces questions à la noix ?
— S’il te plaît, montre-nous le chemin vers Golsa.
Fiha détestait qu’on la prenne pour une simple d’esprit. Sartaï était construit presque à la règle et il n’y avait qu’un moyen pour aller au fleuve. Du Temple, on visait le sommet des hauts sapins de Trivat et on traçait. On n’avait pas besoin d’apprendre à lire pour marcher les quelques centaines de mètres qui les séparaient de la rive. Fiha avait envie d’envoyer balader la Princesse et sa suite. Elle devait s’occuper de ses plantes. Mais c’était Lika de Waas, la Princesse Héritière du Trône et Premier Ministre de Laar. Da’ir ! Fiha essuya ses mains sur sa jupe et guida la Princesse et sa suite jusqu’au fleuve. Où Lika allait, ses Kansoraïm, Lâ et Mirrha, et son valet la suivaient. La jeune fille marchait rapidement, connaissant les imperfections du chemin de galets par cœur et sachant où ne pas mettre les pieds pour ne pas se tordre une cheville. Elle s’importait peu de savoir si les citadins la suivaient. C’était tout droit, ce n’était pas comme s’ils pouvaient se perdre ou se tromper de route. Fiha ne voulait pas quitter Sartaï, c’était sa maison. Elle connaissait chaque recoin, chaque ruine et toutes les plantes de son village. Le quitter serait quitter sa famille et une vie entière, elle ne se sentait pas capable de tout laisser derrière elle. Comment ferait-elle dans un autre endroit où les traditions n’étaient pas les mêmes, ou le vécu avait été autre ? »
Extrait, Chapitre 5 de « La Treizième Concubine » Tome I de la trilogie de Fiha Lodan © Jo Ann von Haff 2005-2009 Illustration d'Emilie Dedieu

21:47 Publié dans projet | Lien permanent | Commentaires (6)