Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2009

La treizième concubine

Voici une illustration issue du fabuleux roman de Jo Ann : "La treizième Concubine" ! Je vous invite vivement à visiter le site de Fiha Lodan pour en savoir plus sur cette merveilleuse histoire, car je ne peux, en quelques lignes, en parler, je ne saurais par où commencer, il y a tant à raconter !!! En tout cas quel plaisir de travailler sur ce projet !

scène 2.jpg
Première esquisse toute crado o_O
illus 1 fiha enceinte.jpg
Fiha Lodan et Lika de Waas
 Et voici un extrait en prime ;))
Fiha Lodan la Guérisseuse et la Princesse Héritière et Premier Ministre de Laar, Lika de Waas
« [Fiha] se redressa et fit une révérence indisciplinée.
— Votre Altesse.
 — Bonjour, Fiha Lodan. Comment vas-tu aujourd’hui ?
— Pourrais aller mieux. C’...est quoi ces questions à la noix ?
— S’il te plaît, montre-nous le chemin vers Golsa.
Fiha détestait qu’on la prenne pour une simple d’esprit. Sartaï était construit presque à la règle et il n’y avait qu’un moyen pour aller au fleuve. Du Temple, on visait le sommet des hauts sapins de Trivat et on traçait. On n’avait pas besoin d’apprendre à lire pour marcher les quelques centaines de mètres qui les séparaient de la rive. Fiha avait envie d’envoyer balader la Princesse et sa suite. Elle devait s’occuper de ses plantes. Mais c’était Lika de Waas, la Princesse Héritière du Trône et Premier Ministre de Laar. Da’ir ! Fiha essuya ses mains sur sa jupe et guida la Princesse et sa suite jusqu’au fleuve. Où Lika allait, ses Kansoraïm, Lâ et Mirrha, et son valet la suivaient. La jeune fille marchait rapidement, connaissant les imperfections du chemin de galets par cœur et sachant où ne pas mettre les pieds pour ne pas se tordre une cheville. Elle s’importait peu de savoir si les citadins la suivaient. C’était tout droit, ce n’était pas comme s’ils pouvaient se perdre ou se tromper de route. Fiha ne voulait pas quitter Sartaï, c’était sa maison. Elle connaissait chaque recoin, chaque ruine et toutes les plantes de son village. Le quitter serait quitter sa famille et une vie entière, elle ne se sentait pas capable de tout laisser derrière elle. Comment ferait-elle dans un autre endroit où les traditions n’étaient pas les mêmes, ou le vécu avait été autre ? »
Extrait, Chapitre 5 de « La Treizième Concubine » Tome I de la trilogie de Fiha Lodan © Jo Ann von Haff 2005-2009 Illustration d'Emilie Dedieu

21:47 Publié dans projet | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Voir ses personnages prendre vie... c'est... waw :-)
Merci, merci, merci :-)

Écrit par : Jo Ann v. | 02/10/2009

De rien ;)
J'adore ce projet !!!

Écrit par : millypuce | 02/10/2009

Quelle belle illustration !!!
Et l'extrait met l'eau à la bouche !!!

Écrit par : sarah | 03/10/2009

Superbe!!!

Écrit par : fripouille | 03/10/2009

Coucou Miss !
C'est toujours aussi joli ce que tu fais :)

Écrit par : Alias | 04/10/2009

Merci !
Contente de te voir par ici Alias ;))

Écrit par : millypuce | 04/10/2009

Les commentaires sont fermés.